Côté Cailloux


On a tous deux facettes, deux profils complémentaires, l'un social, incontournable, l'autre plus discret, plus secret, même si l'on a rien à cacher.

Comme on a tous, un peu, les pieds sur terre et la tête dans les étoiles, coincés entre ciel et cailloux, entre terre et nuages, entre nécessité et idéal. Et pour certains, entre matérialité et conscience d'autre chose, d'un ailleurs, d'un après..?

 

''Côté Cailloux'' c'est mon recto. Ce sont des chansons composées sans faire exprès, au hasard d'une inspiration tardive et inattendue, à la suite d'une rencontre avec un piano.

Ce ''Côté Cailloux'' regroupe 60 chansons, accompagnées sobrement (avec un CLAVIER pour seul instrument, même s’il peut produire plusieurs types de sons). Ma technique musicale très récente rajoute un côté approximatif qui vous changera de la perfection affichée des standards du marché et vous sortira des sentiers battus…(!)

Quelques chansons remontent à ma jeunesse-guitare, mais reconverties, après que j'en aie modifié soit la musique, soit les paroles.

Les autres datent d'il y a quatre ans à peine, quand le CLAVIER m'a ouvert la voie, rouvert la voix, et dégourdi les doigts.

 

Autant vous prévenir d'emblée que, si mon ''Côté Cailloux'', la 1ère partie, ne concerne qu'un individu lambda*, inclassable musicalement, mon ''Côté Nuages''  lui, concerne celui dont on dit qu'il est l'Alpha* et l'Oméga*, et dont je reprends les paroles, presque mot pour mot.

 D'une manière générale, et même si l'on n'est pas obligés de se mouiller, je déconseille de traverser mes nuages sans parapluie anti-préjugés.

Et si beaucoup de gens, disons la majorité chez nous, occidentaux civilisés, parmi lesquels des plus intelligents que des croyants, pensent qu'il n'a pas existé, le seul point sur lequel on peut se mettre d'accord c'est qu'il nous a partagé l'Histoire en deux, avec un avant et un après. Excusez du peu..

 

Me voulant discrètement provocateur et anticonformiste, j'ai tenté de reprendre les paroles qui lui ont été attribuées, à tord ou à raison. Pour quelles raisons ? Parce que je vois ce texte comme subversif, gentiment et subtilement subversif, comme une bombe à retardement.

Même si pour l'instant, ça ressemble plus à un pétard mouillé. Mais les pétards sèchent, faute de lanceurs.. d'alerte, pour redevenir un jour des pétards. Pour quand le vent se lèvera, sur notre garrigue ou leur taïga, leur blizzard ou notre sirocco.. Et s'il n'est pas trop tard..

Qu'en pense ''Le Penseur'' de Rodin, puisqu'il y a déjà de l'âme, dans sa pierre..

 

 

 Edouard Perez

 


 



Venir des Cailloux…

Pampa
Pampa
Savane
Savane
Taïga
Taïga
Garrigue
Garrigue
Steppe
Steppe
Toundra
Toundra

Pour écouter les albums, cliquez sur l'image