En attendant..

En attendant de vous lire, je prends donc les devants, comme le vent précède souvent la pluie, en espérant que votre pluie vienne désaltérer ma solitude..(bon, j'exagère un peu !). Etant plus blagueur que blogueur, je profite de cette tribune pour y glisser d'emblée quelques réflexions de mon cru, extraites de mon INEDI (Inventaire Non Exhaustif D' Inepties). Mais ne tardez pas à intervenir, sinon je vais en inonder le blog..
Quitte à faire mauvais genre, quel est son réel intérêt, au genre, sachant que la femme se distinguera toujours de l’homme, comme la poule du coq.. Ces termes n’ont donc pas besoin qu’on leur accole un LE plutôt qu’ un LA, un UN plutôt qu’un UNE. Cela va de soi. Et pour ce qui sort du cadre du vivant, c'est encore plus inutile puisqu' injustifié. (faire ''Lire la suite..)
Même le génie, quand il est ininterrompu, lasse. D'où l'adjonction de quelques rares banalités, pour reposer le lecteur..