· 

Ciel béni de notre enfance

 

        Et les beaux soirs d’été, vous le verrez, votre ciel, enfermé derrière les barreaux blancs d’une grille fantasque et mouvante. Seule votre peine est émouvante, mais qui s’en soucie ? Ils vous diront que la nuit effacera tout ça..

 

Écrire commentaire

Commentaires: 0