· 

Veilleur

Et donc en effet, comment se persuader de sa propre utilité quand on n'a qu'un rôle dissuasif, quand la seule chose que vous ayez à faire c'est acte de présence, à l'heure où tout le monde est absent, où tout le monde dort, où tout le monde s'en fout ! Vos voisins ne vont pas se priver de dire que vous êtes payés à ne rien faire !

 

 

Ceci dit, il y a plusieurs manières de veiller. ..

 

 

On peut veiller sans être veilleur, comme on peut être veilleur sans veiller, en dormant sur ses deux oreilles (ce qui demande, entre parenthèses, un "profil" assez particulier !)

 

 

            On peut veiller à deux, à tour de rôle, comme sur un navire. Mais si on est deux à "prendre le quart", il ne va plus rester que la moitié du salaire pour un !

 

 

On peut veiller au grain, chez un meunier qui dort, ou veiller "funèbre", si le meunier est mort, ce qui demande moins de surveillance !

 

 

..On peut veiller "moderne", avec caméras-vidéo, alarmes électroniques, lasers, ultra-sons, infra-rouges et compagnie (..de C.R.S ! ).

 

 

Ou alors à l'ancienne, avec une lampe à l'huile, à condition d'avoir prévu également  l'huile qui va avec ! 

 

 

A l’époque, un bon veilleur veillait en surveillant à sa veilleuse !

 

 

Écrire commentaire

Commentaires: 0