· 

Coquelicot, calicot

vie fauchée par la cupidité et la vanité des puissants. Mais tu laisses au printemps un souvenir impérissable. Et je sais que tu reviendras le moment venu, nous sortir à nouveau de notre torpeur hivernale.

Écrire commentaire

Commentaires: 0